Paul Devienne

Technicien classe supérieure en Zoologie

Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité
Laboratoire d'Ethologie Expérimentale et Comparée

Email: paul.devienne(at)univ-paris13.fr

Paul Devienne    
       
 

Activités :

En tant que technicien en zoologie du LEEC, j’assure les activités d’élevage et de maintenance des insectes de l’insectarium du laboratoire ; Ces activités consistent en un suivi quotidien de nombreuses colonies de fourmis :

 •   les plus grandes : les Dinoponera,, les Paraponera
 •   d’autres grosses fourmis d’Amazonie : Pachycondyla et Ectatomma,
 •   les fourmis champignonnistes découpeuses de feuilles du genre Atta et Acromyrmex
 •   les minuscules fourmis clonales d’Asie : les Cerapachys biroï
 •   nos fourmis de France des genres Lasius, Camponotus, Cataglyphis, pheïdole, Aphenogaster
Pour nourrir toutes ces fourmis, nous avons des élevages annexes d’insectes : grillons, drosophiles, vers de farine, blattes. Nous étudions aussi le bourdon terrestre (Bombus terrestris), je suis détenteur du certificat de capacité pour l élevage de ces animaux de la faune non domestique.
 
  Dinoponera saisissant un grillon   nid de Phéidole avec la reine, ouvrière et couvain   Ectatomma tuberculatum se nourrissant de grillons et pomme/miel  
  Dinoponera saisissant un grillon   Nid de Phéidole avec la reine, ouvrière et couvain   Ectatomma tuberculatum se nourrissant
de grillons et pomme/miel
 
             
 

Je transmets mes connaissances dans ce domaine aux étudiants stagiaires de Licence et Master, aux doctorants et chercheurs tout en leur proposant une aide technique sur l’élaboration de dispositifs expérimentaux, j’assure également avec mes collègues l’encadrement des stagiaires de 3ème que nous accueillons régulièrement.

J’ai eu la chance de partir en missions de récolte en Amérique du sud : Brésil et Guyane, notamment pour ramener des colonies de grosses fourmis, les plus grosses : les Dinoponera gigantea (3-4 cm) appelées fourmis-dinosaures (Dinosaur Ants) et les Paraponera clavata dont la piqûre est considérée comme  la plus douloureuse, certains indiens d’Amazonie s’en servent d’ailleurs dans leur rite initiatique, la résistance aux piqûres étant un signe de bravoure… Ces voyages m’ont aussi permis de m’adonner à une de mes passions : la photographie animalière ( voir ma galerie de photos !)

            Mes « talents » de photographes sont aussi sollicités au laboratoire pour des affiches, des posters ou pour illustrer des articles scientifiques par exemple le comportement de secours chez la fourmi Cataglyphis, article publié dans PLOS ONE .

J’ai aussi été formé à la technique de microscopie électronique à balayage (MEB) par ma collègue Marie-Claire partant à la retraite. Cette technique permet d’atteindre des grossissements extrêmement élevés, mettant en évidence des détails infimes et parfois insoupçonnés ; la technique se décompose en plusieurs étapes :

 •   préparation des échantillons ( nettoyage ultrasonique, séchage)  
 •   métallisation ( Or et Paladium, quelques nanomètres !)  
 •   acquisition des images numériques sous microscope électronique LEICA STEREOSCAN 440 ( au Laboratoire des Sciences des Procédés et Matériaux)  
 
  métallisation des échantillons   échantillons métallisés sur les plots   tête de fourmi métallisée sur son plot  
  Métallisation des échantillons   échantillons métallisés sur les plots   Tête de fourmi métallisée sur son plot  
             
  dans le microscope électronique   mise au point sur l'écran   capture de l'image numérique

 

 

  Dans le microscope électronique   Mise au point sur l'écran   Capture de l'image numérique  
             
 
Avec mes collègues nous participons à des évènements annuels de valorisation scientifique tels que Savante Banlieue à l'université Paris XIII, fête de la science en 2006 et 2010 à la Cité des Sciences de la Villette à Paris; j'y prépare tout le matériel de démonstration et assure des permanences sur le stand du laboratoire où nos travaux et fourmis vivantes exposés ont toujours un grand succés. Je suis encore consulté pour la grande exposition fourmis d'Universcience au Palais de la découverte : Mille milliards de fourmis.  
 
             
  nid d'acromyrmex exposé pour Savante banlieue à l'université Paris XIII   nid de Camponotus exposé pour Savante banlieu à l'université Paris XIII   les enfants découvrant le nid de fourmis vivantes  
  Nid d'acromyrmex exposé pour Savante Banlieue à l'université Paris 13   Nid de Camponotus exposé pour Savante Banlieue à l'université Paris   Enfants découvrant le nid de fourmis vivantes